La cure d'hiver 2 : la gaieté

En japonais, on appelle "yōki", la gaieté, l'enveloppe énergétique qui nous protège du froid. Cette gaieté qui entoure le corps a pour fonction de maintenir notre température corporelle normale, elle est produite par les Reins (méridien Rein). Si elle est insuffisante, son pouvoir de réchauffement est affaibli et nous avons froid.

C'est finalement assez étonnant de constater qu'en hiver, si nos Reins ne fonctionnent pas correctement, nous serons en dépression, tandis qu'à l'opposé les Reins en pleine puissance nous serons dans la gaieté.


Pour autant, plusieurs facteurs peuvent créer du froid comme le froid venu de l'extérieur. Il est important de penser à réchauffer le ventre, les hanches, et les fesses qui sont les endroits de notre corps rassemblant les plus gros vaisseaux sanguins. Il est particulièrement efficace de réchauffer le centre du corps pour réchauffer les extrémités, alors que le contraire est complètement inopérant.

Si vous avez froid au mains, aux pieds, si vous éprouvez une fatigue qui s'est installée, ou une perte d'appétit, c'est qu'il y a un manque de sang dans le corps. Pour cela une cure de jus de carottes et de ginseng peuvent être bénéfiques.

Si vous avez le corps froid en entier, les épaules raides, des engourdissements, buvez de l'eau chaude fréquemment avec du gingembre. Pensez aussi à la teinture mère d'angélique qui va apporter de la lumière .

Dans tous les cas, si vous avez froid de manière inconfortable, en permanence, évitez les aliments crus, les boissons froides, les fruits exotiques, les agrumes (sauf le citron, le yuzu).


Alimentez la gaieté en vous en écoutant des musiques qui vous plaisent, en rencontrant vos amis, en contemplant un feu de bois, en partageant un repas chaleureux… à chaque personne d'ajuster son mode de vie pour éprouver de la chaleur avec ses sens, ses sentiments, son coeur.






16 vues