Préserver sa santé en automne

Comment rester en forme aux changements de saison? Nous allons bientôt entrer dans l'hiver, et peut-être êtes-vous encore fatigué-e, sans motivation, et même un peu déprimé-e par la traversée de l'automne.

Tout d'abord, il faut réchauffer le corps par des boissons chaudes, de la soupe miso, des bains chauds, une bouillotte, des vêtements en laine ou en soie, par exemple.

Boire de l'eau chaude au cours de la journée, même si nous avons moins soif qu'en été, est important car l'air devient de plus en plus sec en automne, provoquant des irritations et des maux de gorges.

Il est important aussi de prendre un petit déjeuner, pour aider la température corporelle qui a baissé pendant la nuit, à remonter .

Levez vous tôt pour permettre à votre système nerveux autonome de remplir ses fonctions d'équilibrage, et pour stimuler votre immunité.

Si vous le pouvez, marchez au soleil le matin , ou du moins à la lumière matinale, à la fois pour capter le maximum d'ensoleillement, et également pour faciliter les fonctions du système nerveux autonome.

Faites attention à votre alimentation, mangez des aliments de saison.

Massez vous des points d'acupuncture, comme celui situé trois doigts en dessous de la ligne du poignet (face interne).

Le système nerveux autonome est perturbé par les fluctuations de la pression atmosphérique. Si vous vivez dans un environnement climatisé, si votre rythme de vie est perturbé (manque de sommeil, sport intense le soir…), le SNA aura des difficultés à tout ajuster. Le corps ne pouvant pas s'adapter aux changements climatiques présente divers symptômes comme les étourdissements, l'augmentation de la pression artérielle, et du rythme cardiaque, l'aggravation des douleurs chroniques, les allergies et même des états dépressifs. Bien sûr, nous sommes capables de résister à ces changements de pression atmosphérique, le SNA fonctionne comme un équilibreur, pour autant que notre mode de vie s'adapte aussi à son environnement.

37 vues