top of page
  • VJM

Profitons du temps qui s'écoule

Taisetsu est une saison où la neige tombe sur les montagnes et les régions plus au Nord. Après une longue période de journées un peu trop chaudes, nous nous dirigeons vers le froid hivernal. Le temps arrive où nous allons pouvoir profiter de la froideur de l'air et de la blancheur de notre haleine. Un matin vif et froid, et vous remarquerez cotre haleine blanche et pure. Votre respiration deviendra plus superficielle et vous l'aurez ajuster avant même de vous en rendre compte, sans même y penser. Le corps est en avance sur notre mental. Il veille.

Profitez de ces moments pour expirer la stagnation dans votre corps, et remplissez votre poitrine d'un nouveau pouvoir, tranquillement et profondément.

Il me semble que plus l'air est froid, plus ma poitrine se nettoie de manière rafraîchissante. Je comprends alors que les moments au froid ne sont pas toujours douloureux.

Sans doute, le temps inhabituellement chaud, et les conditions de vie confortables ont rendu mon corps et mon esprit un peu paresseux.

Tout comme les plantes et les fleurs vivent les saisons et vivent leur vie, le flux des saisons imprègne le corps des humains qui font partie de cette même nature. Si le froid ne vient pas comme d'habitude, où s'il reste trop longtemps, le rythme interne du corps sera naturellement facilement perturbé.

Cependant dans le monde d'aujourd'hui où la technologie a évolué pour éviter d'être trop influencé par la nature, il peut être difficile de ressentir son pouvoir subtil à moins d'utiliser consciemment nos cinq sens. Les fleurs continuent de nous inspirer, elles tendent la main à ceux d'entre nous qui ont tendance à s'éloigner du flux de la nature et à se sentir seuls.


Au début de décembre, l'air de vient plus vif, et il y a comme une excitation qui grandit en nous. Chaque année en décembre, je fais plus d'effort pour garder mon propre rythme. Certaines années sont plus animées et je peux l'apprécier, d'autres années j'aimerais passer ce moment plus tranquillement. Mais peu importe, l'heure de la journée ou le mois, je veux juste me rappeler de ne pas être submergée par l'atmosphère du monde et vivre proche de mes sentiments. Particulièrement de nos jours, lorsque de grosses vagues se produisent à plusieurs reprises, l'ambiance du monde est pleine de divers stimuli.

Dans de tels moments, il est bon de regarder les arbres et les plantes familières autour de nous qui ont perdu leurs feuilles. Ils ne sont pas troublés, continuent leur vie patiemment, surfant sur la vague de l'hiver en attendant des jours plus faciles. L'existence nous apprend à côtoyer en même temps les forces antagonistes. L'hiver n'est pas que noir et blanc, il y a des multitudes de nuances de couleurs, l'hiver n'est pas que le froid, c'est aussi la chaleur à l'intérieur, l'hiver n'est pas que la nuit, de belles journées ensoleillées nous réchauffent, l'hiver n'est pas que le calme, le monde humain est festif.

Beaucoup de choses se mélangent, les nombreux sentiments des gens, les choses qui se mélangent à la hâte, et même dans l'invisible, les synergies d'excitation fonctionnent au-delà de l'activité réelle.

C'est à nous de créer une joie plutôt que d'avoir trop d'anxiété ou de fatigue.

Nous pouvons pour cela toujours compter sur les plantes, les arbres, les paysages naturels pour maintenir une bonne puissance de vie.

À un moment donné, la hauteurs des arbres semblent plus grande sans les feuilles car nous voyons la cime. C'est le temps pour regarder plus haut, et aussi plus derrière, plus en arrière, le gracieux écoulement du temps. Chaque paysage a sa fonction pour notre équilibre psychologique aussi.

Si vous prenez le temps de l'instant de profiter du doux écoulement du temps, vous sentirez naturellement qu'il y a des choses qui naissent en prenant du temps, et peut être y compris vous-même. C'est le miracle de la vie, ne passons pas à côté de l'existence accaparée par un mode de survie qui ne nous satisfait pas. l'hiver est revenu cette année, c'est encore extraordinaire.

Quand nous tombons sur quelque chose de merveilleux, ne pensez pas que ce sera pour la prochaine fois, que vous aurez le temps ou que ce sera pour un autre jour. Le bon moment est l'ici et maintenant, ne passez pas à côté du merveilleux, de l'émerveillement par vos occupations quotidiennes.

Il est facile de penser que vous avez beaucoup à faire, que vous n'avez pas le temps, et pourtant en accumulant petit à petit ces petites opportunités dans l'existence, vos journées seront enveloppées dans quelque chose de chaleureux. Un instant d'attention à un moment donné, peut vous remplir d'une énergie qui vous donnera de la légèreté, du baume au coeur. C'est particulièrement vrai quand nous posons notre regard sur la nature, c'est un peu comme si nous nous accordions avec le sens de notre vie. Prendre le temps un instant pour regarder, ressentir, ce n'est pas perdre notre temps. Nous avons tous la possibilité de vivre cet instant qui s'appelle l'attention, awareness de l'instant. Vous pouvez être perdu dans vos pensées quand vous marchez dans la rue, ou regarder autour de vous le petit tas de feuilles, l'arbre dénudé, le nuage qui passe.

Le temps que vous passerez ainsi avec votre véritable moi restera dans votre coeur, vous vous en souviendrez encore et encore pas seulement dans la durée mais aussi dans la profondeur qui atteint le coeur.



11 vues

Comments


bottom of page