Sentiment de gratitude

Si vous vous tenez près de la fenêtre pour voir la couleur du crépuscule, vous sentirez que la chaleur se dissipe plus vite que vous ne le pensiez, il y a des petits signes de l'automne même pendant la canicule.

Chaque fois que je rencontre les jalons des saisons, je me sens apaisée, mais il y a quelque chose de vraiment spécial qui coule de l'été à l'automne.


La première étoile qui apparaît dans le ciel est Venus, l'étoile du soir. Dans la fraîcheur relative du soir, profitons pleinement d'un bain de Venus. La voie lactée qui brille est aussi maintenant spectaculaire.


Il existe une coutume japonaise en cette saison pour exprimer notre gratitude envers les personnes dont nous sommes redevables en demandant TANOMI. Il existe aussi un concept, GO ON , le respect que nous devons à toute personne ayant pris soin de nous. Sentiment qui pousse à tout donner pour soutenir ces personnes. Ce n'est pas un sentiment de culpabilité, ou une obligation culturelle, mais plutôt le désir sincère de rendre l'aide que nous avons reçue.


Dans un monde agité, rempli de distractions en tout genre, il peut être difficile de se recentrer au milieu de la confusion générale, et facile d'oublier ces personnes qui nous ont soutenu-es et aidé-es-. Prendre un temps pour se remémorer au tout début de l'automne, avant que l'été ne se soit complètement évaporé. L'énergie du coeur nous a nourri-es tout l'été, maintenant que nos sentiments commencent à s'apaiser avec l'arrivée d'une pointe de nostalgie, ressentons gratitude et respect pour toutes ces personnes qui ont été, ou sont là pour nous.

Se concentrer sur le corps, sur le souffle pour nous recentrer, nous aligner avec le but de notre vie tout en ressentant la simplicité de l'existence. Recondenser doucement notre énergie vers l'intériorité.


Les nuages d'automne, les étoiles dans le ciel nocturne, et les fleurs renforcent le sentiment d'être un peu comme un moine .

En regardant le ciel où le changement de saison commence à apparaître, ajustez le rythme de votre corps, et si vous arrivez à calmer votre esprit, vous pourrez naturellement faire plus attention aux autres mais aussi à la gentillesse des gens. La rudesse de l'été se transforme petit à petit en douceur.


Le vent qui souffle pour rafraîchir mon corps me fait vraiment du bien, c'est comme boire de l'eau qui s'épuise…J'aime prendre le temps de déguster lentement ce changement de saison. C'est comme si j'avais une conversation avec les phénomènes du monde naturel. VJM


8 vues