Shōganai

Shōganai nous rappelle que nous devons parfois accepter les choses telles qu'elles sont. Nous ne pouvons pas lutter contre le changement qui est permanent.

Lorsque nous rencontrons une situation indépendante de notre volonté (comme le temps, les saisons), shōganai nous invite à nous libérer des sentiments négatifs tels que la colère, la déception, l'inquiétude afin d'embrasser une acceptation paisible.

Si c'est inévitable, alors acceptons le. Les choses changent constamment et nous ne pouvons pas contrôler ou défier leur flux naturel. Ne pas aller à l'encontre du courant est un des moyens pour vivre plus confortablement.


De mai à juin, il y a un changement de sensation profond. La plupart des gens vivent cette transition comme une évidence et ne font pas le lien avec leur inconfort, leur sensation de lourdeur, de pesanteur, mais il y a en réalité comme un décalage horaire pour le corps. Cette transition est un peu stressante. Il faut du temps pour s'y habituer et l'équilibre peut être difficile à trouver pour certaines personnes.

Si vous êtes trop occupé-e, que vous empilez trop de choses, vous serez fatigué-e et ressentirez comme une lourdeur dans votre corps. C'est souvent dans la zone du bassin et des membres inférieurs que cela se ressentira. Les postures de yoga se concentreront sur l'activation du petit bassin et des fessiers.

Respirez également les parfums des fleurs du moment, surtout le matin et le soir. Cela vous mettra dans une légèreté et le poids de la transition de saison sera plus léger.VJM.




10 vues