top of page

Shōkan du 6/01/24 au 19/01/24 l'esprit clair et vif


Les journées hivernales vont se prolonger encore, et progressivement je m'y habitue. Pourtant, dans l'air froid, si je veux toucher des plantes, mes mains ne bougeront pas comme je le souhaiterais. J'essaie de les étirer, de plier les doigts, de réchauffer les mains mais c'est une sensation différente de d'habitude. D'un autre côté, ma tête et mon coeur semblent clairs et nets, je pense que cela va bien avec l'air frais. Cet air a également le pouvoir de nous faire devenir plus forts pendant la saison extrêmement froide.

La hauteur de l'arbre qui s'est élevé sans que je m'en sois rendu compte devient un moment pour regarder le temps qui s'écoule. Les arbres qui ont laissé leurs feuilles révèlent le tronc et les branches, et me montrent la force de se tenir debout en reliant le ciel et la terre. Cette image est profonde et touche mon coeur. Le temps qui passe, vécu avec nos vrais sentiments, reste dans notre coeur. La scène importante de la vie peut être non seulement vécue dans la durée du temps passé mais aussi dans la profondeur qui atteint notre coeur.

Si je prends le temps de profiter de la douceur du temps qui passe , je sens qu'il y a diverses choses, y compris moi-même, qui naissent après avoir pris beaucoup de temps.

L'hiver est une saison parfaite pour passer du temps avec soi, pour goûter le temps qui passe, dans l'air froid et digne.


S'harmoniser au rythme de la Nature

Pour ce mois de Janvier, nous allons entrer dans les phases de froid, le petit froid grand froid puis le grand froid pour une période de 2 semaines chacune.

Dans le monde d'aujourd'hui, il peut être difficile de ressentir le pouvoir délicat de la nature.

Vivre loin ou éloigné-e de la nature est pratique mais cela ne nous donne pas de véritables satisfactions. Ainsi, paradoxalement cette période de froid rigoureux dans l'hiver est une véritable opportunité pour nous rapprocher du rythme de la nature et pour retrouver une puissance intérieure que nous sommes en train de perdre.

Le souffle que j'expire est blanc, et exposés au froid vif, je ressens la sensation des mains et des pieds froids.

Les arbres, les plantes semblent endormis, mais leurs racines fermement ancrées dans la terre continuent leur évolution intérieure et invisible pour le moment. Les racines puissantes saisissent fermement le sol et approfondissent leur vie invisible.

Les graines germent sous la neige, tout un processus de vie en profondeur continue.

Même si l'hiver semble être une période difficile, le temps qui s'écoule est plus étiré, plus lent, plus profond, il nous invite à la patience, la sagesse, la compréhension de l'invisible.

Puissions nous nous souvenir du pouvoir de travailler sur le pouvoir des choses qui normalement sont invisibles et discrètes.

Au petit matin, quand il fait bien froid, le sol peut même être soulevé. Si vous vous accroupissez en faisant attention de ne pas marcher dessus, vous verrez briller des petits piliers de glace et de givre, et vous soupirerez devant une telle beauté.

Afin d'éveiller le flux saisonnier qui nous est transmis en vivant à l'époque actuelle, prenez le temps de profiter des évènements saisonniers avec les plantes.

Si vous avez autour de vous un camélia d'hiver, mettez une fleur de camélia dans votre maison.

Le givre et la glace sont magnifiques en hiver, et quand une fleur de camélia tombe sur la glace du jardin, elle reflète le monde comme un miroir du ciel et de la végétation.


Nanakusa

Le 7 Janvier est une tradition au Japon pour manger 7 herbes. Cela correspond à accumuler de l'énergie pour le reste de l'hiver en recueillant la puissance de l'herbe qui a germé et poussé au coeur du froid. Evidemment à cause du décalage de calendriers, il est encore un peu tôt pour trouver dans le jardin ou dans la nature des plantes qui ont poussé. Mais peut être que l'idée de les chercher, ou même de s'en procurer dans un magasin de manière symbolique peut être un ancrage positif pour la fin de la saison froide.

Malgré le froid vif, ces herbes sont étonnamment énergétiques, elles sont vertes et touffues. Merveilles de la force de la nature. Incorporons cette vitalité et recevons cette puissance de l'année passée et de la nouvelle année en les mangeant.

Vous pouvez les faire bouillir quelques minutes, les couper en petits morceaux et les incorporer dans du riz ou dans une soupe de riz (nanakusakayu).

Les herbes que vous trouverez dans votre jardin ou chez votre jardinier peuvent varier avec les régions, mais il y en aura toujours Vous pouvez trouver des feuilles de navets, des fanes de carottes, du persil, des feuilles de chou, des feuilles de céleri, de la bourse à pasteur, des feuilles de radis daikon, de l'armoise.


L'eau froide kan no mizu

Nous sommes au mois de Janvier dans la période du "petit froid" et mon esprit s'est orienté vers l'eau froide, l'eau qui gèle, la glace.

L'eau froide a toujours été considérée comme un symbole de pureté, l'eau qui descend des montagnes. L'air frais lui aussi est vivifiant et symbole de santé.

Si vous avez la possibilité de marcher sur le sol de terre gelé, vous pourrez voir comme des petits piliers de glace brillants, un givre magnifique qui vous feront soupirer devant une telle beauté.

Si vous avez la chance de vous promener, ou d'avoir un point de vue là où vous êtes, grâce à l'atmosphère claire, les montagnes sont visibles au loin, et la neige rend le paysage sublime. L'hiver, la neige, la glace, le givre, l'eau gelée nous offre un paysage totalement transformé.

L'eau sous forme de glace est cultivée soigneusement au Japon, et elle est stockée en blocs pour faire des kakigori (glaces) en été. L'eau glacée de cette période est considérée comme ayant la puissance d'un médicament par sa pureté et sa richesse en minéraux.

Sentir la froideur de l'eau qui sort du robinet, mettre de l'eau bien froide au fond d'un seau et la faire geler pour s'émerveiller devant la rosace merveilleuse.

Repensons avec gratitude à l'eau puisée dans le sous sol, avec ce sentiment de recevoir de la Nature.

C'était certainement une pensée naturelle plus familière qu'avaient les personnes qui allaient au puit chercher l'eau en hiver. Pensons à remercier pour cette eau qui coule au robinet.


Fleur de neige Yukihana

Lentement après le nouvel an, nous sommes entrés dans shōkan. L'école et le travail ont commencé, et le monde est de nouveau passé du statique au dynamique.

Vous voudriez peut être chercher une fleur dans ce froid vous rappelant les feuilles de gingko à la luminosité époustouflante. En pensant à la neige blanche, je me rappelle le nom de Yukihana. Par une journée glaciale, vous pourrez voir les fleurs de neige tomber sur vos épaules. C'est une autre merveille de ce monde où de nombreuses fleurs descendent du ciel. J'attends avec impatience le jour où les fleurs de neige viendront du ciel.


L'air froid vivifiant

Il y a beaucoup de jours de neige à divers endroits, et les montagnes sont teintées de blanc argenté. Selon l'endroit où nous habitons l'air peut même être glacial, surtout que nous nous sommes habitués à la chaleur des fêtes de fin d'année à l'intérieur des maisons.

Le souffle que j'expire est blanc et la sensation des mains gelées peut être douloureuse en hiver. Mes mains ne bougent pas comme je le souhaiterai.

D'un autre coté, ma tête et mon coeur semblent être clairs et nets, et je pense que cela va bien avec l'air frais et pur. Cet air froid, vivifiant a le pouvoir de nous donner des pensées plus claires, notre esprit est plus vif, les nouvelles idées apparaissent comme ramenées des profondeurs de l'inconscient où elles se préparaient à émerger maintenant. Nos pensées sont en grande partie fabriquées par notre cerveau, notre cerveau tout comme notre corps vit au rythme des saisons. Prendre conscience que l'air froid et vif, nous vivifie le corps , rendant en même temps nos pensées plus nettes, plus claires, c'est profiter de cette petite saison du froid pour noter, écrire, mettre au clair ce qui fait jour à ce moment là.

Les journées hivernales se prolongent et pourtant je m'habitue progressivement. Le corps et l'esprit suivent le même rythme que les saisons, à nous de rester à l'écoute de ce qui se passe en nous pour profiter au mieux de tout ce que cela peut nous apporter.

Cette année sera belle avec l'observation des plantes, des fleurs, des arbres , de la nature, des fruits de chaque saison. C'est cette pensée vive et claire qui émerge quand l'air est bien froid, piquant et vif.


Visitez des personnes, c'est seijin no hi

C'est le moment d'apporter la chaleur de votre coeur et de votre voix à des personnes qui en ont besoin. Les évènements saisonniers peuvent nous aider à garder le rythme de la nature et nous rappeler ce que notre nature première souhaite réaliser.


Taiso pour shokan

Asseyez vous en tailleur. Commencez par faire 3 respirations profondes, inspiration et expiration par le nez.

À chaque inspiration, vous inspirez un air frais et pur

À chaque expiration, un baume de détente de répand dans tout votre corps.

Puis continuez, à chaque inspiration votre buste fait un léger mouvement vers l'arrière, à chaque expiration , le buste fait un léger mouvement vers l'avant. Suivez le rythme qui vous convient.

Puis, prenez la base de votre colonne vertébrale comme repère, posez vous dans cette base et commencez un léger mouvement de rotation autour de la colonne vertébrale comme si vous enrobiez votre colonne d'une onde de force. Vous êtes stable et en mouvement. Changez de sens dès que vous le ressentez.

Tournez autour de votre base tout en vous grandissant, en vous élevant.

Puis arrêtez ces micro mouvements, et observez les mouvements qui continuent à l'intérieur de vous. La circulation du sang, la lymphe, les énergies encore plus subtiles.

Prenez le temps qu'il vous faut pour accueillir toutes les sensations.

VJM









30 vues
bottom of page