top of page
  • VJM

Shōkan Le pouvoir de grandir intérieurement

Pour ce mois de Janvier, nous allons entrer dans les phases de froid, le petit froid grand froid puis le grand froid pour une période de 2 semaines chacun.

Dans le monde moderne, il peut être difficile de ressentir le pouvoir délicat de la nature.

Vivre loin ou éloigné-e de la nature est confortable mais cela ne nous donne pas de véritables satisfactions. Ainsi, paradoxalement cette période de froid rigoureux dans l'hiver est une véritable opportunité pour nous rapprocher du rythme de la nature et pour retrouver une puissance intérieure que nous sommes en train de perdre.

Le souffle que j'expire est blanc, et exposés au froid vif, je ressens la sensation des mains et des pieds froids.

Les arbres, les plantes semblent endormis, mais leurs racines fermement ancrées dans la terre continuent leur évolution intérieure et invisible pour le moment. Les racines puissantes saisissent fermement le sol et approfondissent leur vie invisible.

Les graines germent sous la neige, tout un processus de vie en profondeur continue.

Même si l'hiver semble être une période difficile, le temps qui s'écoule est plus étiré, plus lent, plus profond, il nous invite à la patience, la sagesse, la compréhension de l'invisible.

Que vous viviez en ville ou en campagne, l'hiver avec le froid et l'obscurité sont là. Et pourtant, le soleil, la luminosité, l'ébauche des autres saisons sont déjà là aussi. C'est IN YO, avec en hiver IN qui domine, YO qui est plus faible. IN ce n'est pas que le froid et l'hiver, ce sont aussi la douceur, la profondeur, la lenteur, la fragilité…Chaque saison nous imprègne de son rythme et de ses leçons de vie.

Profitez pour vous comprendre et vous souvenir du pouvoir des choses qui normalement sont invisibles et discrètes.


Au petit matin, quand il fait bien froid, le sol peut même être soulevé. Si vous vous accroupissez en faisant attention de ne pas marcher dessus, vous verrez briller des petits piliers de glace et de givre, et vous soupirerez devant une telle beauté.

Le givre et la glace sont magnifiques en hiver, et quand une fleur de camélia tombe sur la glace du jardin, elle reflète le monde comme un miroir du ciel et de la végétation.


Nanakusa

Le 7 Janvier est une tradition au Japon pour manger 7 herbes. Cela correspond à accumuler de l'énergie pour le reste de l'hiver en recueillant la puissance de l'herbe qui a germé et poussé au coeur du froid. Evidemment à cause du décalage de calendriers, il est encore un peu tôt pour trouver dans le jardin ou dans la nature des plantes qui ont poussé. Mais peut être que l'idée de les chercher, ou même de s'en procurer dans un magasin de manière symbolique peut être un ancrage positif pour la fin de la saison froide.

Malgré le froid vif, ces herbes sont étonnamment énergétiques, elles sont vertes et touffues. Merveilles de la force de la nature. Incorporons cette vitalité et recevons cette puissance de l'année passée et de la nouvelle année en les mangeant.

Vous pouvez les faire bouillir quelques minutes, les couper en petits morceaux et les incorporer dans du riz ou dans une soupe de riz (nanakusakayu).

Les herbes que vous trouverez dans votre jardin ou chez votre jardinier peuvent varier avec les régions, mais il y en aura toujours Vous pouvez trouver des feuilles de navets, des fanes de carottes, du persil, des feuilles de chou, des feuilles de céleri, de la bourse à pasteur, des feuilles de radis daikon, de l'armoise.



L'air froid vivifiant

Il y a beaucoup de jours de neige à divers endroits, et les montagnes sont teintées de blanc argenté. Selon l'endroit où nous habitons l'air peut même être glacial, surtout que nous nous sommes habitués à la chaleur des fêtes de fin d'année à l'intérieur des maisons.

Le souffle que j'expire est blanc et la sensation des mains gelées peut être douloureuse en hiver. Mes mains ne bougent pas comme je le souhaiterai.

D'un autre coté, ma tête et mon coeur semblent être clairs et nets, et je pense que cela va bien avec l'air frais et pur. Cet air froid, vivifiant a le pouvoir de nous donner des pensées plus claires, notre esprit est plus vif, les nouvelles idées apparaissent comme ramenées des profondeurs de l'inconscient où elles se préparaient à émerger maintenant. Nos pensées sont en grande partie fabriquées par notre cerveau, notre cerveau tout comme notre corps vit au rythme des saisons. Prendre conscience que l'air froid et vif, nous vivifie le corps , rendant en même temps nos pensées plus nettes, plus claires, c'est profiter de cette petite saison du froid pour noter, écrire, mettre au clair ce qui fait jour à ce moment là. Puissions nous nous souvenir du pouvoir de travailler sur la puissance des choses normalement invisibles et discrètes.

Les journées hivernales se prolongent et pourtant je m'habitue progressivement. Le corps et l'esprit suivent le même rythme que les saisons, à nous de rester à l'écoute de ce qui se passe en nous pour profiter au mieux de tout ce que cela peut nous apporter.

Cette année sera belle avec l'observation des plantes, des fleurs, des arbres , de la nature, des fruits de chaque saison. C'est cette pensée vive et claire qui émerge quand l'air est bien froid, piquant et vif.


Yoga pour shōkan

Le temps froid, vous sentez votre corps plus raide, et vous avez sans doute l'impression de vous diriger vers l'intérieur. Les postures de yoga vont continuer d'entretenir la force dans les jambes (comme les racines s'ancrent fermement dans le sol), de soutenir le bassin qui a tendance à se verrouiller par des mouvements naturels et de torsions, et soulager les tensions qui s'accumulent dans le plancher pelvien par temps froid.


Taiso pour shokan

Asseyez vous en tailleur. Commencez par faire 3 respirations profondes, inspiration et expiration par le nez.

À chaque inspiration, vous inspirez un air frais et pur

À chaque expiration, un baume de détente de répand dans tout votre corps.

Puis continuez, à chaque inspiration votre buste fait un léger mouvement vers l'arrière, à chaque expiration , le buste fait un léger mouvement vers l'avant. Suivez le rythme qui vous convient.

Puis, prenez la base de votre colonne vertébrale comme repère, posez vous dans cette base et commencez un léger mouvement de rotation autour de la colonne vertébrale comme si vous enrobiez votre colonne d'une onde de force. Vous êtes stable et en mouvement. Changez de sens dès que vous le ressentez.

Tournez autour de votre base tout en vous grandissant, en vous élevant.

Puis arrêtez ces micro mouvements, et observez les mouvements qui continuent à l'intérieur de vous.La circulation du sang, la lymphe, les énergies encore plus subtiles.

Prenez le temps qu'il vous faut pour accueillir toutes les sensations.



17 vues
bottom of page