top of page
  • VJM

KEICHITSU Trouver le bon moment

Au fur et à mesure que les jours rallongent, nous récupérons physiquement et énergétiquement.

Les journées chaudes augmentent aussi, mais les vagues de différence de température peuvent provoquer de la fatigue. Début mars la température peut changer en un clin d'oeil.

Il est important pour cela de ne pas se précipiter et de se détendre.

C'est la saison où le printemps s'ouvre en grand.

Les plantes et les petites vies reçoivent aussi le pouvoir de la saison et nous réveillons aussi le pouvoir qui dormait en nous. Il est temps maintenant pour les personnes lentes comme pour les impatientes d'ajuster leur rythme pour bénéficier de ce réveil du pouvoir de la vie, afin de vous laissez emporter par le flux du printemps en pleine floraison et d'aboutir à une plénitude qui vous sera propre. C'est la saison pour trouver et parcourir le pouvoir de keichitsu qui monte de la terre.

Quand il pleut et que le sol devient humide, profitons pour toucher la terre et planter des fleurs dans le jardin. Sentir l'humidité de la terre. Ce peut être dans un pot ou une jardinière, touchez la terre avec vos mains avec le coeur d'un enfant et un sentiment de détente vous rendra naturellement plus calme.

Je m'interroge parfois sur le sol bétonné et ce qu'il est advenu de toutes ces petites vies qui se trouvent dessous . Nous avons encore la chance de nous détendre sur des chemins de terre et de sauter dans des flaques d'eau, mais je ressens la différence entre les endroits où je peux directement sentir le souffle de la terre, et les endroits où je ne le ressens pas.

Alors que les routes recouvertes de béton se banalisent, et que nous habitons loin du sol, il est difficile de remarquer les signes de la puissance mystérieuse quand la terre s'ouvre ici et là.


En élargissant votre esprit avec la saison du printemps, quand tout s'ouvre, et en chérissant votre "ici et maintenant", vous pourrez remplir votre corps et votre esprit de l'énergie du printemps.

Le paysage aux allures de brume apparaît peu à peu, et lorsque vous marchez sur le sol, vous constatez qu'il est plus souple, plus doux. C'est une saison où tout s'ouvre, mais l'hiver croise parfois avec le printemps, et c'est aussi le moment où nous nous demandons si nous enlevons notre manteau et nos vêtements chauds, s'il faut porter des vêtements plus légers aujourd'hui ou attendre encore un peu. Quand nous en portons des légers, nous regrettons car nous avons eu froid, quand nous gardons le manteau, nous regrettons car nous transpirons. C'est vraiment le moment pour vérifier notre ressenti du "ici et maintenant" pour nous. Tout comme l'expérience du ressenti du froid et de la chaleur varie selon les personnes, il en est de même pour tout. Ce qui compte c'est d'écouter notre bon timing. Et parfois, il n'y a pas d'autres choix que de faire quelques expériences, d'essayer différentes choses. Ce sont des jours pur vérifier notre "bon moment dans l'ici et maintenant". Si vous aiguisez votre esprit et vos sens, vous trouverez ce qu'est "votre bon moment".

Chérir ce que nous ressentons et ce que nous faisons, et pensons à ce que nous voulons faire maintenant. L'important dans tout cela est d'émouvoir notre coeur.

Dans un monde où il y a beaucoup d'anxiété et d'hésitation, regardez alors l'arbre au bord de la route, fermement enraciné dans le sol, qui rassure sur la règle qu'il fleurira le moment venu. Vous vous réveillez avec le chant des oiseaux, la couleur verte revient , les petites fleurs fleurissent de partout, tout se fait sans la moindre hésitation. C'est cela le bon moment, faire ce qu'il faut "au bon moment" pour vous.

Augmentez le temps pour prêter attention au même paysage, celui que vous voyez tous les jours pour guetter les transformations, et vous aurez des journées plus décontractées. Mystérieusement, nos sentiments agités se calment ainsi.


Yoga pour keichitsu

C'est vraiment un temps où la pratique du yoga sera extrêmement bénéfique.

Vous pouvez avoir des crampes musculaires au printemps. Ces crampes sont bien souvent dues à un déficit en minéraux, il sera bon de consommer des légumes de saison et des algues pour se rééquilibrer.

Pour éviter les crampes, échauffez votre corps doucement, étirez vous longtemps. Les épaules peuvent être plus raides et douloureuses. Faites des mouvements avec vos épaules doucement avant de commencer, des mouvements avec votre tête, massez vos trapèzes.

Le printemps est le moment de l'éveil de tout, ce qui était caché peut apparaître d'un seul coup. Les douleurs peuvent se réveiller, elles vous parlent, ne les ignorez pas, faites des mouvements naturels de taiso avant de commencer les postures de yoga à proprement parlé. Le mouvement et le massage seront toujours efficaces. S'il y a douleur c'est qu'il y a stagnation, il faut donc améliorer la circulation sanguine et lymphatique plutôt que pousser trop brutalement votre corps là où votre mental voudrait peut être aller. Étirez vos aisselles, vos bras, rapprochez vos omoplates, respirez en ouvrant grand la poitrine, balancez les bras, secouez les jambes et les mains sont autant de mouvements naturels que vous pouvez trouver et mettre à profit maintenant.

Le soir, aménagez vous un temps pour pratiquer quelques postures avant de vous coucher. Terminez d'abord tout ce que vous avez à faire, et sécurisez vous avec un temps de yoga avant de dormir.

Si vous pouvez faire cela tous les jours, même sur une courte période, ce sera efficace contre la fatigue accumulée dans la journée. VJM



17 vues

Comentarios


bottom of page